• Home »
  • Horloge du temps qui passe
  • DE
  • FR
  • EN
  • ES

Horloge du temps qui passe

On peut voir le temps qui passe, tout du moins on peut le voir à l'Europa-Center de Berlin grâce au français Bernard Gitton qui a conçu et réalisé en 1982 l'horloge du temps qui passe. Le chronomètre de 13 mètres de haut qui est disposé sur plus de trois niveaux au total donne un visage au temps grâce au niveau du liquide phosphorescent qui passe dans cette sorte d'alambic se présentant sous la forme de 12 grandes boules et de 30 petites boules aplaties en verre.

Les petites boules indiquent les minutes. Chacune des petites boules se remplit en 2 minutes, si bien que les 30 boules correspondent au total à une heure complète. On peut voir les heures écoulées au nombre de grandes boules déjà remplies. Si 10 grosses boules et 15 petites sont remplies, il est donc 10 H 30 ou bien 22 H 30, selon que nous sommes avant midi ou après midi.

Si 60 minutes se sont écoulées, par conséquent si 30 des petites boules plates en verre sont remplies, leur contenu s'écoule ensuite dans la grosse boule de verre correspondant à l'heure réelle, puis le cycle des petites boules recommence. A 1 H 00 et à 13 H 00, tout le système se vide  sauf ce qui indique 1 H 00 et respectivement 13 H 00 et le cycle de l'ensemble du système et des grosses boules recommence à nouveau. Le mouvement du liquide fluorescent à l'intérieur de l'horloge est commandé par un balancier violet entraîné par l'écoulement de l'eau dans le bassin supérieur.